Close

design et mutations

Écrit par Tom Silly

Le design est une discipline récente, pourtant, elle a déjà subi bon nombre de mutations au fil du temps en fonction des avancées technologiques et des changements sociétaux auxquels nous avons eu droit. L'industrialisation d'abord, puis internet ainsi que les avancées technologiques dans plusieurs domaines ont été le moteur de ces mutations, changeant complètement les codes qui étaient déjà établis.

De manière marchande, par exemple, l’élément pendant des siècles permettant l'émancipation, d'un pays, d'une ville était les ressources. Avec les avancées technologiques et logistiques, notamment pour les transports, ont transformé ces ressources en biens. Les services ont ensuite changé les biens en marchandises. Aujourd'hui, ce sont les services qui ont une valeur économique. De ce fait, l’expérience devient une nouvelle forme de valeur. Ce n'est presque plus le produit le plus important, mais le service qui l'accompagne.

Le domaine du design s'en voit chamboulé et ne centre plus son travail sur le produit, mais sur la création d'une expérience "unique" autour du produit. Le design de services, de par les expériences qu’il propose, semble être une des réponses pour les entreprises cherchant à réagir face à ces mutations.

Lié à la crise économique, de plus en plus de démarches de co-création ou de "Faire soi-même" (DIY) voient le jour. Le design de services, travaille beaucoup sur cette démarche de co-création notamment avec l'utilisateur, comme acteur du processus de création. Christian Bacon à travers son article dans le "Social Space" sur le design social explique que "Re-designer des services implique souvent une transformation radicale des façons de travailler". Les designers y voient un enjeu majeur pour repenser les entreprises. Comme on le voit, le design s'adapte aux mutations qu'il rencontre. Pour Bernard Stiegler, "nous entrons dans une nouvelle ère de travail, celui du contributif" tout reste encore donc à définir.

Nos articles